connectez vous à votre compte chrononutrition sécurisé
Pseudo :
Mot de passe :
Créer votre compte dès aujourd'hui grâce à notre morphotype spécial chrononutrition.
identifiez-vous sur le site de la chrononutrition
Le site officiel de la Chrono-nutrition ! La chronique scientifique

Site officiel de la chrono-nutrition®


news et actu chrono-nutrition : COMMENT LES INDUSTRIELS NOUS FONT TROP MANGER
Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur my space Partager par mail news et actu chrononutrition


Tout d’abord grâce aux aliments allégés (light, pauvre en matières grasses, sans sucre, etc…………) 

Exemples :

Une étude du Pr Wansink de l’université de Cornell met en exergue que 2 populations, l’une pour qui l’on a donné du chocolat allégé et l’autre
pour qui l’on a donné du chocolat normal, les résultats ont été probants : Il a été consommé 16% de plus de chocolat allégé que de chocolat
normal. Pour des populations en surpoids, c’est 46% de plus pour l’allégé.
Prenons 2 populations, l’une a qui l’on a donné du Muesli étiqueté  " allégé ", l’autre du muesli " normal ". En réalité, les 2 Muesli étaient
identiques, seules les étiquettes étaient différentes. La population qui a reçu le Muesli avec la mention " allégé " en a consommé 46% en plus.
D’où l’art de nous faire manger plus, ce qui est la vocation première d’une entreprise qui veut vendre ses produits.
Le mirage des allégations santé et la bonne conscience…
Certaines enseignes de restauration rapide ont basé leur marketing sur l’image " santé " et agrémentent leur publicité de conseils
nutritionnels et de discours diététique. C’est le cas des restaurants Subway aux états unis. Cette enseigne a réussi à se forger une image de
" restauration santé " avec des sandwichs à moins de 6g de graisses. Mais elle vend également des méga sandwichs avec sauce, chips, soda et
frites.

Les mêmes auteurs (Pr Wansink) ont effectué une étude connue sous le terme " McSubway " qui montre que les clients de cette enseigne achètent à
hauteur de 77% les méga sandwichs (avec tout ce qui va avec pour environ 677 calories), malgré un choix de repas moins caloriques. Quand on les
interroge, ils pensent avoir consommé uniquement 495 Calories. Ils consomment donc aussi riche voir plus et plus mal que dans les autres fast
Food, tout en ayant eu l’impression d’avoir fait " attention " avec bonne conscience.


Chez Mac Donald, les consommateurs ont encore la sensation de " mal manger ", l’image de cette entreprise est encore négative.
L’orientation du discours et le positionnement de l’enseigne est donc fondamentale quel que soit le repas vendu en considérant, bien sûr, que
les méga sandwichs ont une rentabilité bien meilleure que les autres produits.
Les industriels s’impliquent en créant des instituts : (Danone, Nestlé, Quick) pour " promouvoir " une bonne nutrition, une diminution du sel
dans les aliments et une activité physique régulière.

Le problème réside dans le fait que sur le site Quick, ce qui est pourtant mis en avant, est le " Kolossal hamburger ". 
Ce sont ces mêmes entreprises qui financent, aux Etats-Unis, des programmes d’apprentissage de la lecture ou du calcul aux enfants avec des bouteilles de coca ou des hamburgers.
On ne peut qu’avoir de sérieux doutes sur le " désintéressement ou la philanthropie " de ces sociétés.


La transformation des aliments…

Plus les aliments sont transformés, plus ils rapportent à l’industrie et moins vous utilisez d’énergie pour les digérer !
Moins ils sont transformés, moins ils rapportent à l’industrie et plus vous avez besoin d’énergie pour les digérer et plus vous perdez du poids. Voila pourquoi les désirs de l’industrie agro alimentaire ne peuvent aller dans le sens de la santé.

L’industrie tire bien plus de profits de la transformation ou de l’assemblage des aliments car elle peut décider d’un prix de vente attractif grâce à des matières premières peu onéreuses (sucres raffinés, graisses partiellement hydrogénées, sel, viande d’élevage en batterie, etc….) et à une productivité élevée.

Les expériences sur la souris montrent clairement que par rapport à une souris qui mange de la viande crue, la souris qui mange de la viande hachée grossit de 30%.
Plus l’aliment est transformé, moins on dépense d’énergie pour le digérer.
L’augmentation du sel dans les plats préparés est également une bonne solution pour vous vendre de l’eau au prix des aliments. En effet plus vous salez, plus l’aliment se charge en eau, plus le plat préparé est lourd et moins on a besoin d’y adjoindre des matières premières.
Ce qui entraine une dégradation notable de la qualité nutritionnelle de ces aliments.


L’augmentation des parts…

La restauration rapide fait tout pour augmenter la taille des parts proposées : koloss giant, Super Giant, Super size, etc… et vous faire manger toute la journée quelle que soit l’heure (dernière publicité de Mc Donald : " A chacun son heure chez Mc Donald ").


Le cycle du sucré…

Lorsque vous mangez du sucre rapide, en particulier dans la première moitié de la journée, il déclenche invariablement une augmentation de l’insuline, une hypoglycémie secondaire et donc une faim de sucre. Vous reprenez donc du sucre qui re déclenche une hypoglycémie 1 h après ce qui amène à consommer du sucre toute la journée.
Le problème est que la majeure partie des barres chocolatées, gâteaux industriels, friandises ou autres snacks contiennent des matières grasses
de très mauvaise qualité comme les acides gras trans qui augmentent le risque cardiovasculaire rapidement et favorise la prise de poids.
Sans compter que ces aliments, contenant un mélange de gras et de sucre, sont le lit de l’hypercholestérolémie et du diabète.


La diminution du temps consacré au repas…

La diminution du temps consacré au repas et l’augmentation de la consommation de sandwichs, soit traditionnel (jambon beurre) :1.8 milliards en 2008, soit hamburgers : 250 millions en 2008, soit kebab : 245 millions en 2008, soit pizzas : 4 milliards en 2008 poussent au " crime ".
Pour Mc Do, la France est le deuxième marché de croissance dans le monde !
Ce qui a été largement augmenté par la crise et nous savons tous que manger vite fait grossir.


Les liaisons médecins-industrie…

De nombreux médecins spécialistes en nutrition participent à des réunions ou font partie d’organisations financées ou appartenant à des entreprises agro alimentaires (ex : l’institut français pour la nutrition).

Par ailleurs l’industrie sponsorise également des études dans le domaine de la nutrition.

A ce propos, la revue de la littérature concernée, effectuée par une équipe américaine, a montré que lorsque l’étude était financée par une entreprise agroalimentaire, le résultat était 4 à 6 fois plus souvent favorable !

En France l’INSERM (recherche financée par l’état) a montré qu’il ne fallait pas boire de vin tous les jours mais une à deux fois par semaine.

Aux Etats-Unis, la même étude financée par GALLO (une des plus grosses entreprises vinicoles) a montré qu’il fallait plutôt consommer de 3 à 4
verres par jour !!!!

Le médecin qui dirige le Programme National De Nutrition Santé (PNNS) dans lequel prennent part de nombreux industriels, à longtemps travaillé pour l’industrie agro alimentaire. Ce qui explique probablement pourquoi l’accent est mis sur les laitages et les céréales et que l’on insiste
beaucoup sur la réduction des graisses ce qui favorise évidement les produits allégés sans aucune preuve scientifique.

De grâce, lorsque vous lisez une étude sur la nutrition, pour qu’elle soit objective et d’un quelconque intérêt, elle doit être réalisée avec un très grand nombre de participants, que l’étude soit menée scientifiquement et surtout connaître le commanditaire de l’étude.

Toujours se souvenir " à qui profite le crime " !

article rédigé par le docteur Jean-Pierre Campagne

les dernières nouvelles sur la chrononutrition