connectez vous à votre compte chrononutrition sécurisé
Pseudo :
Mot de passe :
Créer votre compte dès aujourd'hui grâce à notre morphotype spécial chrononutrition.
identifiez-vous sur le site de la chrononutrition
Le site officiel de la Chrono-nutrition ! La chronique scientifique du Docteur Jean-Pierre Campagne

Site officiel de la chrono-nutrition®


news et actu chrono-nutrition : bilan lipidique : le bon et le mauvais cholestérol
Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur my space Partager par mail news et actu chrononutrition


Episode intéressant et concret ...

Le bilan lipidique :


1. Le cholestérol total : 85 % fabriqué par le foie et 15 % d'origine alimentaire, permet de dépister une hypercholestérolémie. Normale jusqu'à 2.00 g/l ou 2.20 g/l suivant les laboratoires.


2. Le HDL-cholestérol : ou bon cholestérol. Les HDL transportent le cholestérol des vaisseaux vers le foie pour qu'il soit détruit (20 à 30% du cholestérol).


3. Le LDL-cholestérol : ou mauvais cholestérol. Les LDL transportent le cholestérol du foie vers les vaisseaux et a tendance à les obstruer. Ils distribuent le cholestérol aux cellules somatiques dotées de récepteurs (60 à 80% du cholestérol).
- Les R-LDL (récepteurs aux LDL) hépatiques contribuent à la régulation du CT (cholestérol) circulant.
- Un régime riche en AGS (acide gras saturé) et pauvre en AGPI (acide gras polyinsaturé) inhibe cette régulation.
- L'oxydation du LDL ou du R-LDL contribue à l'élévation du CT.

4. Les triglycérides : reflet direct de l'alimentation et restent élevés jusqu'à 6 h après un repas. Augmentent en cas de consommation excessive de graisses saturées, d'alcool et d'aliments sucrés.


5. L'Homocystéine : Augmente si :
- Marqueurs génétiques: déficit dans 15%.
- Déficit en Vitamine B6, B12 et Folates .
- Déficit si absorption certains médicaments (pilule, Methotrexate, Théophylline, Métformine, Antiépileptique, Sulfasalazine).
Sa valeur est prédictive de la survenue de maladies cardiovasculaires.


6. Lipoprotéine Lpa : étroite corrélation pour les atteintes coronaires si > à 300 mg/l.
Marqueurs génétiques : 15% d'individus atteints.


7. LDL oxydés :
- Vrai marqueur athérogéne lié aux LDL. Les LDL oxydées sont pris en charge par le macrophage (scavenger) qui devient une cellule spumeuse : athérosclérose.
- Surveillance de l'impact de la complémentation.


8. Apoprotéines :
- Elles assurent la fixation et la captation des lipoprotéines par les récepteurs membranaires situés au niveau du foie et des autres tissus.
- Elles sont responsables de l'activation de certaines enzymes.
- Les Apo A1 et A2 sont liées aux HDL.
- Les Apo B et E sont liées aux LDL.
- Les Apo C sont liées aux triglycérides.


Prochain épisode : les effets des acides gras sur les marqueurs biologiques.


article rédigé par le docteur Jean-Pierre Campagne

les dernières nouvelles sur la chrononutrition